© Nigel Parry

En plus d’être l’un des plus grands restaurants de poisson au monde, Le Bernardin est un lieu de bons souvenirs. Trois de mes anciens collègues Morgan Grenfell et moi y déjeunons une fois par an pour passer en revue les 12 derniers mois et nous rattraper. C’est cette créature très rare: un restaurant Michelin trois étoiles non étouffant. La nourriture est exquise et même si je ne suis pas un gros mangeur de poisson, le chef Eric Ripert prépare peu de choses qui ne soient pas délicieuses. La carte des vins est vaste et, comme vous pouvez l’imaginer, penche vers les blancs, mais elle propose également une large sélection de rouges plus clairs, en particulier de la Loire et de la Bourgogne.

Mais pour moi, ce qui rend cet endroit spécial, ce sont les gens. Des bus boys aux capitaines, tout le monde essaie de faire en sorte que tous les invités soient pris en charge avec attention, gentillesse, générosité.

– David Morgan, retraité, New York, États-Unis